Manger et boire ou un soluté de glucose durant l’accouchement ?

Lors d’un récent cours prénatal privé que j’ai animé auprès d’un couple de parents résidant à Québec via une plate-forme Internet interactive, le père m’a demandé mon avis au sujet d’une récente étude, qui a été publiée sur les bienfaits du soluté de glucose durant l’accouchement. Selon les résultats de cet essai clinique réalisé par des chercheurs de l’Université de Sherbrooke au Québec, par l’entremise de cette pratique, la durée du travail serait réduite de 76 minutes en moyenne. Fait important concernant cette étude : les sujets devaient toutes se faire provoquer pour des raisons médicales. Sans remettre en cause les bienfaits du glucose par rapport au sel, mis en évidence dans cette étude auprès d’un certain groupe de parturientes, je me suis permise de rappeler aux futurs parents la recommandation de la SOGC dans le cadre d’accouchements non à risque : “Il est recommandé que la mère mange et boive en petites quantités, au cours des premières phases du travail, pour éviter qu’elle se déshydrate et pour qu’elle conserve ses forces.” (suite…)