Accouchement: Le cordon autour du cou, c’est dangereux?

Lundi dernier, je suis assise devant la télé et je cherche quelque chose à écouter alors que ma fille s’endort tranquillement au sein. Zappe, zappe. Tiens, une émission sur le déni de grossesse! Je suis curieuse de voir… Je l’écoute avec un certain intérêt jusqu’à ce que le répartiteur du 911, qui assiste la mère de celle qui donne naissance dans sa chambre à coucher, me fasse avaler ma gorgée d’eau de travers. « La pire situation, dit-il, c’est quand le cordon est enroulé autour du cou parce que le bébé ne peut alors pas respirer et il a peu de chances de survivre. » QUOI?
J’ai tout de suite pensé aux futurs parents qui écoutent l’émission. M’étant fait poser la question fréquemment durant les cours prénataux, je sais que plusieurs d’entre eux craignent que le cordon soit autour du cou au moment de la poussée, parce qu’ils en ont entendu de toutes les sortes. Et là, un professionnel parle « de peu de chances de survie »… Ouf! Je ne suis ni sage-femme, ni médecin, mais je suis en mission aujourd’hui : vous dire ce qui en est, d’après mes connaissances d’accompagnante à la naissance, du pas-si-terrible cordon autour du cou!  

J’ai fait mes recherches et je n’ai pas réussi à trouver la fréquence de cette situation qui s’appelle en fait, un circulaire cervical de cordon (ombilical). J’ai contre-vérifié mon expérience avec celles de copines infirmières et médecins, et ma conclusion est la suivante : c’est fréquent. Personnellement, trois de mes quatre enfants sont nés avec un circulaire, même deux. J’ai vu beaucoup de bébés naître avec cette petite écharpe. Il faut comprendre qu’il peut être assez long le cordon ombilical, et avec tous les mouvements que fait le bébé dans le ventre de sa mère, il arrive qu’il s’entortille autour de son tronc, d’une jambe, d’un bras ou de son cou. Sauf en de rares exceptions, le circulaire ne pose pas de problème in utero. Pourquoi? Parce que le bébé ne respire ni par le nez, ni par la bouche, il respire… par le cordon. Tant que le sang circule librement dans celui-ci, qu’il n’y a pas de nœud ou de compression anormale, tout va bien.

C’est durant le travail que l’enroulement du cordon autour du cou inquiète le plus. Collectivement, on a peur que le petit s’étrangle et qu’il manque d’air, encore une fois. Je tiens à préciser que je me concentre aujourd’hui sur le circulaire de cordon, et non sur la procidence ou autre incident lié à ce dernier. Contrairement à ceux-ci, qui entraînent des variations plus ou moins inquiétantes du cœur fœtal de façon quasi instantanée (lesquelles sont détectées au monitoring), le circulaire est souvent découvert à la sortie de la tête, sans aucun signe précurseur, sauf dans certains cas comme lorsque le cordon est court. Le cœur du bébé est d’ailleurs surveillé en continu ou presque dans le dernier sprint. S’il varie bien et qu’il récupère à l’effort de la poussée, inutile de se questionner puisque s’il y avait un problème avec le cordon, le rythme cardiaque de l’enfant l’indiquerait tout de suite.

Comment se déroule un accouchement avec un ou des circulaires, donc?
Voilà, au  moment où la tête du bébé émerge, une des premières choses que fait le professionnel qui assiste la mère est de glisser son doigt vers le cou de l’enfant pour vérifier la présence du cordon ombilical. Si c’est le cas, il essaie de le dégager juste assez pour pouvoir le faire passer par-dessus la tête du bébé, comme vous feriez pour enlever une écharpe. Qu’il y ait un ou quatre tours, il procèdera de la même façon. Si, par contre, le circulaire est trop serré et qu’il est impossible de le dégager, il se peut que le médecin ou la sage-femme doive clamper et couper le cordon immédiatement, avant même que le corps du petit soit sorti. On veut ainsi éviter certains incidents plus graves, comme un décollement placentaire provoqué par la traction du cordon trop court entrainé par l’expulsion du bébé. La strangulation, telle que la craigne les parents, n’est pas vraiment possible puisque l’enfant est toujours alimenté en oxygène par le cordon au moment de la sortie de sa tête.

Évidemment, si l’enroulement du cordon autour du cou était serré lors de la descente, il est possible que le visage de l’enfant soit foncé et bleuté à la naissance. Si son cœur a toujours bien réagi durant l’accouchement, le bébé n’en gardera pas de séquelle. On est très loin du « peu de chances de survie »!
Si le vôtre naît avec un circulaire cervical de cordon, vous pourrez lui dire qu’il est né, comme beaucoup d’autres bébés, avec un bien joli collier!

Accouchement: Le cordon autour du cou, c’est dangereux?
2.6 (52%) 5 votes
Vous aimez cet article, n'hésitez pas à le partager
2018-02-05T09:48:56+00:00 17 juillet, 2013|Accompagnement à la naissance|

10 Commentaires

  1. THOMAS c 20 septembre 2013 à 8 h 32 min - Reply

    Bonjour, et merçi pour vos précieuses explications bien plus cohérentes et rassurrantes pour la future maman que je suis.
    La gynécologue m a en effet expliqué ce matin lors d’une consultation et d un examen que le retard de croissance observé chez mon bb actuellement pouvait etre du au fait qu ‘elle ait le cordon autour du cou, que cela serait a surveiller ds les prochains jours (de mon coté: etre attentive aux mouvements de bébé….) et la maternité ( par le biais d un monitoring et une nlle écho) le taux de pression “artérielle”du cordon maxi est de 0.7 ( celui auquel je suis aujourdhui) et doit en principe descendre au fur et a mesure de lagrossesse, sans quoi il faudra envisager une naissance avant terme;( je suis a 35 1/2 semaine en SA ) et que si bb peut “tenir’ jusqu’a 37 c’est bien,

    je me dit aussi qu il n y a qu une petite trentaine d’ années que l on propose des échographies aux femmes enceintes et que bon nbre d enfant a du naitre avec le cordon autour du cou.

    on a simplement ” la chance” aujourdhui d etre mieux ( très) surveillée et suivie ,dc cela doit nous rassurer et non pas nous angoisser…

    Merçi encore pour vos rélfexions et retours d expériences bien rassurants;;;

  2. DIFFI 12 mars 2014 à 11 h 02 min - Reply

    lors de l’échographie le medecin nous a informé que le cordon est enroulé autour du cou de l’enfant que porte ma femme. étant donné que c’est notre premier enfant ma femme et moi avons beaucoup peur.
    dois-je avoir peur?

    • Mere et Monde 12 mars 2014 à 13 h 23 min - Reply

      Bonjour,
      Nous vous invitons à relire notre billet pour vous rassurer. Nous vous invitons tout de même fortement d’ouvrir la communication à ce sujet avec votre médecin et à lui demander son diagnostic. Au besoin, n’hésitez pas à parler de vos peurs à une accompagnante de notre équipe, lors d’une rencontre prénatale.
      Cordialement,
      Mère et monde
      Tél. : (514) 362-0177

  3. bojic stephane 28 mai 2014 à 8 h 54 min - Reply

    Bonjour,
    J ai été un bébé de 4.5 kg avec une grosse écharpe à ma naissance…. c etait rn 1969.
    Dans le ventre de ma mère, je n ai jamais donné de coup de pieds, j ondulais du fait de ma grandeur et du peu de cordon de libre pour bouger.
    Je suis né à terme et cyanosé logic en bleu gendarme, voire batman……sans cri et sans mouvement de vie…..j ai été peut etre réanimé et placé en couveuse pendant une semaine….et tout c est bien passé.
    Si il y a eu decollement placentaire pour ma mère, quel en serait les sequelles si séquelles il y a?
    Merci

  4. eric hugues meless 13 juin 2016 à 21 h 27 min - Reply

    ce matin après l’échographie de mon épouse nous sommes informes que la petite a le cordon autour du cou alors j’étais inquiet jusqu’à ce que je lise votre explication vraiment merci mais toute fois quelles doivent être les altitudes de la mère au moment de l’accouchement merci

    • Isabelle Roy 15 juillet 2016 à 9 h 17 min - Reply

      Avec plaisir.

  5. Manguet 14 juin 2017 à 16 h 58 min - Reply

    Bonjour, je suis née avec le cordon autour du cou, comme beaucoup de bébé. Je ne sais pas si cela a un lien mais je ne supporte pas qu’on me touche le cou, j’ai vraiment une grosse phobie de l’étranglement. Je connais une autre personne qui est dans la même situation que moi, née avec le cordon autour du cou et phobique de l’étranglement. Alors est ce que c’est une coïncidence ? Question à creuser …

    • Isabelle Roy 21 juin 2017 à 13 h 29 min - Reply

      Je vous invite à en parler à votre médecin de famille ou à un psychologue.
      Peut-être que cela pourrait avoir un certain lien psychosomatique.
      Si vous êtes enceinte un jour, ne pas hésiter à nous joindre.
      https://www.mereetmonde.com
      http://www.coursprenataux.com

  6. Fanny 26 juillet 2017 à 10 h 25 min - Reply

    Bonjour,
    Je comprends bien qu’il n’y a pas de risque d’étouffement, le bébé étant raccordé au cordon. Cela dit, je me pose la question de séquelles au niveau cérébral. En effet, si le cordon est trop serré, on peut imaginer qu’il gène la circulation sanguine. Savez-vous ce qu’il en est de ce point de vue ?

Ecrire un commentaire

Veuillez compléter le champ CAPTCHA *