Accouchement: L’éloge de la latence interminable

Mère et monde, centre de maternité

Mère et monde, centre de maternité

On a tous et toutes quelqu’un, dans notre entourage, qui dit avoir mis deux jours à accoucher.  Vous imaginez? Deux jours! Moi je renchéris avec trois. Oui, oui! Trois! La pauvre allez-vous dire. Pourtant je ne fais pas pitié parce qu’en fait, j’accouche très vite. Est-ce que je vous ai perdu? Hi hi! Voilà, comme bien des femmes, j’ai de longues phases de latence et j’en suis très heureuse. Suis-je masochiste? Bien au contraire!     (suite…)