Accouchement: Récit de naissance de ma belle Édith

C’est un dimanche matin de février, et je ne suis pas particulièrement de bonne humeur ; encore une nuit passée à avoir des contractions et à ne pas dormir. Je commence à en avoir marre des contractions d’ailleurs. Ça fait des mois que je les endure, plus ou moins aux dix minutes. Pas si fortes puisque j’aurais déjà accouché, mais juste assez pour me faire la vie dure. Je suis maintenant dilatée à près de 6 centimètres, mon col est complètement effacé sauf que mon bébé refuse de descendre et je sais que c’est ce qui empêche le travail de se déclencher. Je me doute bien qu’il ou elle est mal placé, pourtant on m’assure que tout est correct.     (suite…)