Mere et monde accouchement naissance

Il arrive que les futures mères, surtout lors de leur première grossesse, appréhendent de ne pas sentir assez leurs contractions et d’accoucher subitement dans leur maison ou dans leur voiture. D’autres ont peur d’en avoir avant 37 semaines de grossesse et d’accoucher d’un bébé prématurité. Même si ces situations sont rares, les futures mères se questionnent à ce sujet parce que la plupart d’entre elles ne connaissent pas les vrais signes de travail de l’accouchement et ne savent pas ce que sera leur perception de la douleur des contractions. Les cours prénataux, tels qu’enseignés chez Mère et monde, les aide généralement à mieux comprendre les phases détaillées de l’accouchement et les principaux signes de vrai travail. Cette préparation à l’accouchement les rend davantage confiantes. Mais pour l’instant, rassurons les femmes enceintes concernant les contractions qui peuvent survenir durant la grossesse et l’accouchement.

Les fausses contractions durant la grossesse : Braxton Hicks

Les fausses contractions, aussi appelées contractions de Braxton Hicks, se caractérisent par une tension passagère du muscle de l’utérus pendant la grossesse. * Si la mère place ses mains sur son ventre, elle peut sentir son utérus se durcir. Ces fausses contractions causent habituellement de l’inconfort, mais elles ne sont pas nécessairement douloureuses. Elles peuvent survenir quelques fois par jour, tout au long de la grossesse (surtout pour les mères qui ont déjà accouché). Elles s’arrêtent généralement lorsque la mère se repose. De plus, elles ne sont pas régulières, ou ne le sont que pendant de courts instants, et elles n’augmentent pas en intensité. Elles donnent à la mère l’occasion d’apprivoiser l’inconfort des contractions avant l’accouchement, surtout durant le dernier trimestre de grossesse. Si vous ressentez des contractions de Braxton Hicks, il est conseillé d’en parler à votre médecin lors de votre prochaine visite médicale. Soyez toutefois rassurées : elles sont généralement normales, même si certaines femmes n’en connaîtront jamais durant les neuf mois (surtout lors de la première grossesse).

Un bain pour le vrai travail durant l’accouchement : un truc

Si la mère n’est pas certaine de vivre un vrai travail, elle peut s’étendre sur son lit sur le côté gauche (pour éviter de faire pression sur la veine cave, qui ramène la circulation sanguine du bas du corps vers le cœur) et tenter de se détendre. Si les contractions se poursuivent au cours de sa période de repos et qu’elles sont douloureuses, il est recommandé de prendre un bain. La chaleur de l’eau atténue la douleur, procure une détente musculaire et soulage le poids de la bedaine. S‘il s’agit de fausses contractions durant la grossesse, elles diminueront ou cesseront grâce à la détente que lui aura procurée l’eau chaude.

Les vraies contractions durant l’accouchement

Au contraire, si la mère connaît un vrai travail, les contractions se poursuivront, malgré le bain et augmenteront peut-être en intensité. Elles sont souvent décrites comme des crampes menstruelles d’une intensité élevée, qui donnent l’impression d’une vague dans le bas du ventre. Il devient généralement de plus en plus difficile à la mère de parler durant une contraction. D’autres femmes enceintes remarquent que les contractions sont plus ou moins douloureuses, mais qu’elles reviennent dans des intervalles plus ou moins réguliers après un bain. Souvent, la mère ressent aussi d’autres symptômes comme la perte du bouchon muqueux, des douleurs dans le bas du dos (au niveau lombaire) et du ventre, de la diarrhée et des pertes sanguines durant l’accouchement. Si c’est le cas, il est conseillé que la mère joigne son partenaire (s’il n’est pas déjà à ses côtés) ou toute autre personne l’accompagnant à l’accouchement. Si vous avez fait appel aux services d’une accompagnante à la naissance, téléphonez-lui pour lui indiquer que votre travail est amorcé. Vous resterez en moyenne à la maison durant 8 heures pour la première phase de travail de l’accouchement (la phase de latence), si vous n’avez pas « crevé vos eaux ». Si vous perdez du liquide amniotique, il est en effet recommandé d’appeler votre maternité. Vous allez devoir vous rendre plus tôt à l’hôpital. Dans tous les cas, réjouissez-vous ! Bientôt, vous rencontrerez votre enfant ! Pour en savoir plus sur les phases du travail, la douleur des contractions et les recommandations pour savoir à quel moment il faut vous diriger vers la maternité, inscrivez-vous à des cours prénataux.

Risque d’accouchement avant 37 semaines de grossesse ?

Au Québec, environ 7 % des bébés naissent prématurément. Si vous sentez de vraies contractions ou que vous avez « crevé vos eaux » avant 37 semaines de grossesse, vous devrez appeler la maternité très rapidement. Si la mère risque d’accoucher prématurément durant la grossesse, elle sera prise en charge par une équipe médicale à l’hôpital, qui tentera d’arrêter le travail et de prévenir les risques d’infections ou procédera à l’accouchement, sous la supervision d’une équipe en néonatalogie. * Votre accompagnante à la naissance peut vous guider dans une telle situation.

Et vous, quelle fut votre expérience avec les contractions durant la grossesse et l’accouchement ?

* : Nos cours prénataux à la maison, Éditions de l’Homme (www.coursprenataux.com).