Mere et monde accouchement naissanceAvec les températures clémentes que nous connaissons actuellement, une envie irrésistible de fleurir ma terrasse et de nettoyer ma maison m’a envahie. Dans l’esprit d’améliorer vos habitudes de vie durant votre grossesse, que diriez-vous de préparer vous-mêmes vos produits ménagers écologiques ?

Selon l’organisme Équiterre et un document d’Option consommateurs, l’air des maisons canadiennes est en effet bien souvent plus pollué que l’air extérieur. Chaque année, une famille canadienne moyenne utilise entre 20 et 40 litres de produits nettoyants chimiques. De plus, quelques études indiquent que plusieurs substances contenues dans ces produits pourraient avoir, à long terme, des effets négatifs sur la santé. Il y aurait possiblement un lien entre l’exposition à ces substances chimiques et l’accroissement de certaines maladies comme les allergies et l’asthme. N’ayant pas le temps d’aborder les sujets des produits toxiques durant la grossesse ainsi que le lien entre l’environnement et les soins du bébé dans les cours prénataux de groupe semi-privés que j’anime à Montréal, voici un billet spécial pour vous sur le sujet. Grossesse rimant souvent avec nouvelles habitudes de vie !

Opter pour des produits ménagers écologiques durant la grossesse : rien de plus facile

Pour changer vos habitudes de nettoyage de maison pendant votre grossesse, ce n’est pas nécessairement compliqué et coûteux. Vous pouvez même fabriquer vos propres produits ménagers à l’aide d’ingrédients se trouvant dans votre frigo. Si vous avez déjà des enfants, incitez-les à préparer lesdits produits nettoyants avec vous. Cela peut s’avérer être une activité familiale fort ludique. En vue de votre futur retour de l’accouchement, vous pourriez aussi demander à vos proches de nettoyer votre maison avec vos produits écologiques.

Voici quelques recettes de nettoyants ménagers que vous pouvez préparer pendant votre grossesse ainsi qu’en vue de la naissance de votre bébé :

Un nettoyant pour les meubles

Dans une bouteille munie d’un vaporisateur, verser selon l’ordre indiqué :
– 2 c. à thé d’huile d’olive
– 2 c. à thé de jus de citron
– 1⁄4 tasse de vinaigre blanc
– De l’eau purifiée ou bouillie en quantité suffisante pour remplir la bouteille

Le jus de citron et le vinaigre dissolvent la saleté et éliminent les traces de doigt, alors que l’huile d’olive fait briller et protège le bois. Bien agiter avant l’utilisation. Après usage, placer la bouteille au réfrigérateur pour la conservation du jus de citron.

Un nettoyant pour le four

Mélanger :
– 1⁄4 tasse de sel
– 3⁄4 tasse de bicarbonate de soude

Vaporiser de l’eau sur les parois du four, y saupoudrer ensuite le mélange de sel et de bicarbonate de soude. Laisser reposer une nuit. Le jour suivant, racler légèrement avec une laine d’acier ou une pierre ponce. Rincer abondamment. Afin de ne pas avoir à nettoyer trop souvent le four, tapissez-le de papier d’aluminium.

Note : Si vous êtes enceinte, évitez de nettoyer le four puisqu’il est difficile d’aérer un espace aussi confiné. Confiez cette tâche à une tierce personne.

Un nettoyant pour les vitres 

Mélanger :

– 1/4 de verre de vinaigre blanc 

– 1 litre d’eau

Lavez les vitres, séchez avec un chiffon propre. Puis polissez avec du papier journal froissé comme nos grands-mères.

Un purificateur d’air

Dans une bouteille munie d’un vaporisateur, mettre selon l’ordre indiqué puis mélanger :

– 1 c. à thé de bicarbonate de soude
– 2 tasses d’eau chaude
– 1 c. à thé de jus de citron

Autre truc : mettre quelques tranches d’agrumes, du clou de girofle ou de la cannelle dans une casserole avec suffisamment d’eau pour que le tout puisse mijoter une ou deux heures.

Source et pour en savoir plus : Option consommateurs

Sinon, un nombre croissant d’entreprises comme Nettoyants Lemieux, Attitude et Bio-Vert proposent des produits ménagers certifiés écologiques.

Sur ce, si le cœur vous en dit, allez marcher à l’extérieur et profitez de l’air printanier. Quand la température sera moins clémente, vous pourrez mettre votre musique préférée et nettoyer votre maison avec entrain à l’aide de vos produits « verts ». Sachez que l’exercice physique prévient entre autres le diabète de grossesse et les maux de dos, mais ça, ce sera le sujet d’un autre billet !

N. B. : Les produits ménagers chimiques, un danger durant la grossesse ?

Si vous décidez de ne pas nettoyer votre maison avec des produits « verts », vous pouvez généralement continuer à utiliser des produits ménagers chimiques comme le nettoyant à vitres tout usage pendant votre grossesse. Toutefois, veillez à bien aérer la pièce que vous nettoyez. Il est aussi recommandé de porter des gants afin d’éviter tout contact direct avec votre peau et de bien vous laver les mains à l’eau et au savon après chaque tâche ménagère. Évitez par contre les produits corrosifs comme l’eau de Javel et les nettoyants chimiques pour le four.