À titre de professeur à l’École Mère et monde avec ma collègue, Valéry-Annie Gaudreault, je viens de coanimer une session de formation en accompagnement à la naissance. Quel pur bonheur de transmettre ainsi notre savoir-faire et notre vocation à de futures accompagnantes à la naissance passionnées ! Ce fut un plaisir partagé avec Mélanie, lors d’une formation, qui a eu lieu durant l’été 2013. Elle a gentiment voulu nous transmettre le témoignage de son cheminement qui l’a amené à devenir une accompagnante à la naissance. Le voici :

« J’ai d’abord été maman… une, deux, trois, puis quatre incomparables fois. Mes accouchements figurent parmi les quatre plus magnifiques journées de ma vie !

Toute à mon bonheur, j’ai remarqué combien d’histoires flottaient autour de la naissance. Mais pour une femme heureuse de ses grossesses et de ses accouchements, combien y avait-il eu de déceptions par manque de préparation ou l’absence de cours prénataux ? J’ai eu envie de tout comprendre et tenter d’aider des femmes à prendre en main leur grossesse. L’accompagnement à la naissance s’est présenté à moi !

Il y a quelques mois, à la suite d’une formation enrichissante à l’École Mère et monde pour devenir accompagnante à la naissance, j’ai mis pour la première fois les pieds dans un hôpital avec les mots suivants : «Je viens rejoindre Véronique, je suis son accompagnante à la naissance ! » Cette femme merveilleuse, que j’avais appris à connaître, suivant l’évolution de son bedon et de ses émotions durant sa grossesse, en était là. En bout de course.

Cette nuit-là, j’ai été le temps dans un lieu où tout va vite. J’ai été la chaleur entourant un couple traversant la tempête. J’ai été les yeux rassurants dans ceux d’un homme inquiet de sentir sa douce transportée par la douleur de l’accouchement. Et je me suis sentie à ma place. Dans une chambre d’accouchement.

Maintenant, il me reste encore mille questions à poser, mille informations à comprendre … et mille silences, mille mots, mille respirations, mille gestes pour soutenir, encourager, aider… pour accompagner les futurs parents. Pour devenir une meilleure accompagnante à la naissance. »

– Mélanie

Et vous, auriez-vous envie de soutenir les parents pendant la grossesse et l’accouchement, tout comme les accompagnantes à la naissance de Mère et monde ?