Mère et monde, centre de maternité

Mère et monde, centre de maternité

Quand vient le temps d’annoncer une grossesse, je manque sérieusement de deux choses : d’originalité et de patience. Le test est positif, sortons donc le dire à l’Homme qui passe la balayeuse! « Qu’est-ce que tu dis? J’entends rien! ».

Apprendre qu’on sera papa, grand-maman, sœur ou oncle est, en soi, une nouvelle qui suscite beaucoup d’émotions même si l’annonce manque de fabuleux. Sauf qu’entre nous, c’est plus excitant pour soi-même et pour l’autre si on a pris le temps de préparer la surprise avec amour (et humour!). Voici donc aujourd’hui quelques idées tirées de la grande toile et d’imaginatives mamans de mon entourage. Mais pas de moi, vous l’aurez deviné.  

L’annonce au partenaire

(Pour des raisons pratiques, j’utilise le masculin pour désigner le partenaire sans vouloir porter préjudice aux conjointes de même sexe.)

Certaines compagnies offrent des tatouages autocollants pour appliquer sur le ventre, avec l’inscription « Veux-tu être mon papa? ». Il est possible aussi d’utiliser un crayon lavable et non-toxique pour écrire un message personnalisé à peu de frais. Vous ferez tout un effet!

Votre conjoint aime cuisiner? Tendez-lui cette recette : Ingrédients (au choix, beaucoup d’amour, un peu de patience, etc.), mettre au four à 37.2o Celsius pour environ 9 mois, ou jusqu’au (insérer la date prévue d’accouchement). Menoum!

Avez-vous déjà entendu parler de la lettre du locataire? Je trouve l’idée tout à fait adorable. La lettre est écrite comme si un locataire demandait service à votre partenaire. En voilà un extrait : « Je viens d’emménager dans un petit appartement douillet et très confortable. Je suis nourri, logé et on ne me demande rien en contre partie, sympa non ? Le problème c’est que ma propriétaire, une femme absolument charmante par ailleurs, m’a déjà averti de mon expulsion de l’appartement d’ici quelques mois. » La version intégrale se trouve aisément sur internet.

Pour les plus pratiques, vous pouvez emballer un livre sur la paternité, comme l’excellent Devenir père de René Frydman et Christine Schilte ou encore Devenir papa pour les nuls. Une pierre, deux coups!

Si vous avez une belle calligraphie, je vous propose ceci : au fond d’une tasse blanche, inscrivez « Tu vas être papa » avec un crayon prévu à cet effet. Assurez-vous qu’il boive tout son café ce matin-là…

J’adore l’annonce de Marie-Ève. Ayant un poulailler sur son terrain, elle a pensé écrire sur un des œufs « Œuf de cigogne, DPA (…) ». À l’arrivée du père, un des enfants lui a demandé d’aller cueillir lui-même la deuxième couvée. Mignon comme tout! L’idée peut se récupérer avec une douzaine d’œufs de l’épicerie et quelques modifications au scénario.

Si vous avez d’autres enfants, et de la patience, vous pouvez vous procurer un vêtement avec la mention « Grand(e) frère ou sœur » ou l’inscrire directement sur leur bedon, comme l’a fait Jolène. Ces vêtements sont également une belle façon de révéler la surprise aux enfants plus vieux, une fois emballés et offerts en cadeau.

Il existe mille et une façons de faire la grande annonce avec le test de grossesse : emballé, dans un sac cadeau, caché dans la maison ou dans la voiture. Marie-Josée a, quant à elle, prétexter ne pas être capable d’ouvrir un plat de plastique dans lequel elle avait placé le fameux test, et l’a tendu à son mari. Vous devinez la suite!

L’annonce à l’entourage

Certaines idées apportées plus-haut s’appliquent très bien pour la famille, comme le test emballé ou le vêtement de grand frère ou grande sœur porté par l’aîné lors d’une visite chez la parenté. Autrement, la photo demeure une belle façon de dévoiler la grossesse, et elle offre de nombreuses possibilités. Parmi mes thématiques préférées :

–          Chaussures familiales : photo où l’on voit celles de maman, de papa, des autres enfants s’il y a lieu, et une paire de souliers de bébé. J’aime bien l’idée de noter l’année de naissance devant chaque paire, ou alors la date prévue devant celle du bébé.

–          Maman + Papa = 3: devant un mur extérieur, vous vous photographiez avec votre conjoint en prenant soin de laisser entre vous assez d’espace pour y ajouter les signes d’addition et d’égalité éventuellement, sur Photoshop (ou vous le dessiner directement sur le mur!).

–          L’affiche de film : si vous maniez le logiciel de photos avec doigté, vous aimerez peut-être reproduire une affiche pour votre film à venir, Quand Bébé débarque. Une photo originale et dynamique, vos noms dans les rôles principaux, avec la note « à venir (avec votre date prévue) » au bas de l’affiche.

–          Bébé en construction : vous dessinez une barre de téléchargement sur votre ventre ou un chandail blanc en indiquant le pourcentage de la grossesse effectué. Par exemple, si vous avez complété le premier trimestre, on y lira « chargement effectué 33% ». Il ne vous reste plus qu’à envoyer la photo à vos proches!

Dans certaines boutiques vous pouvez vous procurer un cadre ou une jolie boîte et y faire graver un petit message, ou alors l’écrire ou le peindre vous-même avant de l’offrir en cadeau. Si le cœur vous en dit, vous pouvez y glisser une photo d’échographie précoce ou encore y mettre une note « photo à venir » avec votre DPA.

Esther a eu la délicatesse de cuisiner des biscuits de fortune dans lesquels elle a glissé la grande nouvelle. Si vous profitez d’une invitation à manger en famille pour faire l’annonce, apportez donc le dessert : des petits gâteaux personnalisés pour le nouveau rôle de chacun (tante, frère, grand-mère).

Et si vous utilisez le logiciel Skype ou un équivalent, vous pouvez profitez d’une séance de discussion en temps réel pour voir la réaction de l’être cher lors de la réception de la photo envoyée à l’instant!

Peu importe la façon dont vous annoncerez ce bonheur immense, pensez garder un souvenir du moment, si possible. De nos jours, avec les téléphones intelligents, il est aussi facile de faire une vidéo que de se servir un verre d’eau. Profitez-en!