Mère et monde, centre de maternité

Mère et monde, centre de maternité

Si vous songez à préparer votre valise d’hôpital pour l’accouchement, c’est que celui-ci approche à grands pas! D’ailleurs, il ne faudrait pas trop tarder pour s’y mettre, car certains bébés nous surprennent en arrivant un peu plus tôt que prévu.
Comme il y a des dizaines d’aide-mémoire en ligne, je vous propose mes ajouts, mes petits extras, qui sont devenus mes incontournables.

Votre valise, ou son ébauche, peut être préparée dès 32-34 semaines. Je vous suggère d’y placer les items qui ne vous servent pas au quotidien (les serviettes hygiéniques ou les soutiens-gorge d’allaitement par exemple), et de dressez une liste écrite des autres articles comme les pantoufles, la robe de chambre ou la brosse à dents. Laissez cette liste dans la valise pour vous faciliter la tâche ou celle de votre partenaire dans la hâte du départ pour le lieu de naissance.  Voici donc mes suggestions à glisser dans votre bagage:

Pour l’accouchement

– Un brumisateur de type Évian ou Avène, ou encore un vaporisateur réutilisable pour vous rafraîchir durant le travail. Très, très utile parce qu’à certains moments, on a l’impression d’être dans un sauna!

– Une huile à massage neutre, ou un pain de massage : une huile comme celle d’amande douce est agréable d’utilisation et son odeur est discrète. Le pain de massage est, quand à lui, très pratique car il ne coule pas, ne risque pas de se renverser et il est écologique. Son odeur est plus forte en revanche. On en retrouve chez Lush, entre autres.

– De la musique : une liste de lecture qui vous détend, ou que vous associez à des moments heureux. Prenez le temps de sélectionner chaque chanson, et écouter-les durant la grossesse en faisant de la visualisation. L’effet apaisant est presque magique lors de l’accouchement. Assurez-vous que l’hôpital dispose du matériel nécessaire pour l’écouter si vous n’utilisez pas de lecteur numérique.

– Un haut de bikini, si vous souhaitez aller dans le bain en cours de travail et que vous êtes pudique. Le bas est inutile pour plusieurs raisons, la meilleure étant que vous n’aurez pas envie de vous battre avec pour l’enlever entre deux contractions, si nécessaire.

– Vos papiers mouchoirs, parce que la plupart des hôpitaux ne les fournissent pas…

– Des jus et des collations qui se mangent rapidement, procurent beaucoup d’énergie et se digèrent facilement. Allez jeter un coup d’œil à mes billets Quoi de mieux qu’un glaçon pour soutenir une marathonnienne et Accouchement & alimentation – Oui, des suggestions! pour faire le plein d’idées.

– Une bouillote, un coussin électrique chauffant ou un sac magique puisque la chaleur dans le bas du dos ou du ventre soulage la douleur durant les contractions. Ils peuvent aussi servir à diminuer la douleur des tranchées après l’accouchement.  La bouillote et le sac magique sont plus lourds, ce que certaines recherchent. Les deux se réchauffent plus ou moins facilement selon l’accès à l’eau chaude ou à un four micro-ondes de votre établissement. Le coussin chauffant se branche un peu n’importe où, mais ne procure pas l’effet de lourdeur.

– Un baume pour les lèvres parce qu’elles se dessèchent à vitesse grand V.

– Votre plan de naissance.

– Des vêtements confortables pour accoucher, si vous ne souhaitez pas porter la fameuse jaquette avec vue imprenable sur votre popotin.

– Un objet précieux pour vous, un bijou ou une photo par exemple, pour vous rassurer dans les moments plus difficiles.

– Des balles de tennis pour faire des points de pression, et des peignes en plastique pour la même raison (voir avec votre accompagnante!).

Après l’accouchement

– Des oreillers : ceux fournis par l’hôpital sont  inconfortables, et parfois il n’y en a pas pour l’autre parent. Aussi, ils seront pratiques pour allaiter ou simplement pour vous installer en tout confort avec votre nouveau-né.

– De l’onguent de lanoline pour les mamelons sensibles.

– Toujours si vous désirez allaiter, les soutiens-gorge de couleur foncée sont à prioriser parce que le colostrum, ça tache.

– Encore plus de collations : une femme qui allaite a des besoins énergétiques supérieurs, et souvent des « rages » durant les premiers jours. Conservez des aliments nourrissants dans votre valise, et vous n’aurez pas à vous contentez des biscuits secs qu’on vous offre à l’hôpital. Parions aussi que le nouveau papa aura une fringale au boire de trois heures du matin!

– De l’eau d’hamamélis pour votre périnée endolori.

– De la lecture légère pour vous changer les idées.

– Des bouchons pour les oreilles, parce que votre bébé ne sera pas le seul à pleurer. Évidemment, relayez-vous pour le port de ces ceux-ci!

– Des sandales de plage pour prendre votre douche : les saignements sont abondants les premiers jours et la douche n’est pas désinfectée à chaque fois. Ça devrait vous convaincre!

– Un sac pour mettre vos vêtements sales.

– Les numéros de téléphone de ressources en allaitement ou de votre accompagnante si vous avez des questions.

– Des certificats-cadeau de restaurants,  offerts par des parents et amis. La nourriture qu’on vous sert peut être immangeable, alors une bonne bouffe livrée à l’hôpital… quelle joie! Un des meilleurs cadeaux pour un shower de bébé, soit dit en passant.

Vous avez d’autres idées? Partagez-les avec moi!