Conseils d'Accompagnantes à la naissance - Fido et Bébé

Conseils d’Accompagnantes à la naissance – Fido et Bébé

Toutes les accompagnantes à la naissance vous le diront: Les bons vieux mythes ont la vie dure. Peut-être qu’en lisant mon billet du mois de juillet sur les animaux de compagnie et les bébés, vous avez réalisé que ce n’est pas tant l’animal que les craintes fondées sur les mythes et les histoires de tous et chacun qui sont le véritable problème. Oui, parfois, les inquiétudes vis-à-vis du tempérament ou du manque de sociabilité sont fondées. Par contre, je dois dire que l’amie des animaux que je suis a un peu trop souvent entendu « j’avais peur qu’il se couche dans le visage de mon bébé » comme raison pour le départ de Minou. C’est ce qui a motivé mon envie de vous écrire sur le sujet. Je ne détiens pas la Vérité, mais je vais tenter de démystifier quelques mythes avec vous aujourd’hui, en prenant des exemples concrets tirés de témoignages d’accompagnantes à la naissance.         

Les bactéries, les allergies… Avis d’accompagnantes à la naissance

Vous devez vous assurer de la bonne santé de votre animal pour le bien de tous, et respectez les règles de base concernant l’hygiène : lavage des mains après avoir manipulé un animal et/ou ses jouets, sa nourriture et ses os. Cela étant dit, il ne faut pas avoir peur des supposées bactéries provenant de celui-ci  qui pourraient rendre votre enfant malade. Si votre enfant n’éprouve pas d’ennuis de santé, son système immunitaire sera, au contraire, stimulé. Une étude américaine est même venue à la conclusion que l’exposition à un animal de compagnie à un jeune âge réduit le risque de souffrir d’allergies et d’asthme durant la petite enfance. Vous trouverez un texte intéressant ainsi que des références sur le sujet dans l’article « Avoir un animal ou pas: telle est toujours la question… » sur le site allergique.org.

Le chat qui se couche sur/près du bébé.

Oui certains chats sont particulièrement gros, et particulièrement affectueux.  Vous le craignez? Mettez une barrière à la porte, ou une porte moustiquaire. Autrement, la plupart des chats fuient comme la peste ce petit paquet qui hurle un peu trop fort. Ils n’ont même pas envie de s’en approcher.

Devriez-vous éviter le contact entre (insérer son nom ici) et votre bébé?

Les chats et les chiens sont de nature curieuse, tout comme l’être humain avouons-le. Les rumeurs, la première impression, les présentations artificielles… très peu pour eux. Ils préfèrent de loin se faire leur propre idée en rencontrant l’individu en question. Il est important de laisser l’animal satisfaire cette curiosité. Vous pourriez par exemple, dès le retour à la maison, commencer par laisser traîner un petit chapeau ayant été porté par le nouveau-né à l’hôpital. De cette façon, Rex ou Ti-Mine pourra découvrir l’empreinte olfactive du bébé et se faire une première idée. Par la suite, les rencontres doivent toujours être initiées par vous, et se faire sous soupervision. Vous devez prendre en compte le degré d’excitation ou de nervosité de l’animal, sa réaction habituelle face aux changements ou aux inconnus : connaître votre chien ou votre chat, c’est votre responsabilité. Il est normal que durant les premiers jours, l’excitation soit à son comble puisque vous avez été absents quelques temps dans le cas d’un accouchement à l’hôpital. Si vous possédez un chien,  je crois que la meilleure chose à faire serait sans doute une bonne marche pour le faire bouger, le calmer, et le rassurer. Ensuite viendra la première rencontre. Le chat qui est habitué à un gros câlin à votre arrivée, devrait en recevoir un aussi à votre retour avec Bébé.  Votre vie a changé, pas celle de votre boule de poils…

Est-ce que mon compagnon sera jaloux de notre enfant?

On revient à ce je disais dans le premier billet sur le sujet et qui est constaté par une grande majorité d’accompagnantes à la naissance : la quasi-totalité des problèmes de comportement surviennent quand les besoins de base de l’animal, et de la race, ne sont pas respectés. Si, temporairement, vous n’arrivez plus à entretenir votre ami, vous pouvez demander de l’aide autour de vous ou des relevailles comme celles offertes par les accompagnantes à la naissance du Centre de maternité Mère et Monde. La « jalousie » peut aussi survenir lorsque les maîtres surprotègent l’enfant de l’animal, en empêchant le contact ou en le repoussant. Il n’y a rien de pire pour provoquer une tension, et Fido n’est alors pas en cause…

Comme vous le savez, on ne laisse jamais un animal de compagnie, peu importe son caractère et son tempérament, en présence d’un enfant sans surveillance. Jamais. Point final. Mais en respectant cette règle de base, et en gardant une place à votre compagnon dans la famille, vous pourriez bien faire l’un des plus beaux cadeaux à votre enfant. Bonne première rencontre à tous!