Vous avez apprécié le billet de la semaine dernière (Accouchement et alimentation) mais vous auriez aimé avoir des suggestions concrètes? Eh bien, quel hasard! J’ai justement une belle liste d’aliments pratiques pour vous, avec une recette en prime. Encore une fois, qu’est-ce qu’on met dans votre boîte à lunch lors de l’accouchement?

–          Pourquoi pas des raisins que vous aurez pris soin de congeler : c’est léger, sucré, frais et croquant. Certaines femmes qui n’ont pas envie de manger pourront simplement téter les raisins comme elles le feraient avec un glaçon. C’est quand même plus nutritif!

–          Les barres ou les boules énergétiques maison sont toujours gagnantes. Ce n’est vraiment pas très compliqué à réaliser, il s’agit de fruits séchés hachés mélangés avec une céréale (du riz soufflé par exemple), de la noix de coco râpée et du miel. Les possibilités sont infinies. Je vous en offre une recette un peu plus bas. Si vous n’avez pas envie d’en cuisiner, certaines barres du commerce comme les Lärabar , sont parfaites. Elles se trouvent un peu partout en épicerie (chez Costco entre autres, en gros format!) et en magasin d’alimentation naturelle. Elles contiennent des fruits séchés, des noix et elles ont une texture intéressante en plus d’être très riches en glucides et d’offrir une belle portion de protéines de qualité.

–          Vous apprécierez certainement avoir concocté des muffins et/ou des pains gâteaux, de type pain aux bananes, en fin de grossesse en prévision du grand jour. Je ne pense pas que le futur papa se fasse prier pour les terminer ceux-là!

–          Les noix sont une option intéressante à cause de leur teneur en protéines. Cependant, leur texture pâteuse peut en rebuter plusieurs surtout lorsqu’on a la bouche sèche avant de les manger. Apportez-en tout de même pour votre conjoint, et vous les apprécierez pendant les tétées nocturnes après l’accouchement.

–          Les fruits séchés, les fruits et légumes frais coupés (à préparer en phase de latence!), les compotes individuelles sont toutes de bonnes idées.

–          Si vous avez le temps de les préparer avant le départ, les sandwichs et les salades de pâtes seront bien utiles pour vous deux. Conservez-les dans une boîte à lunch avec un bloc réfrigérant. Même si  vous décidez d’opter pour la cafétéria à l’heure du dîner ou du souper, ces repas pourraient vous dépanner dans le cas où celle-ci aurait des heures d’ouvertures peu flexibles ou pour les grosses fringales nocturnes.

–          Si vous tolérez mal la nourriture durant l’accouchement, vous aimerez sans doute quelques gorgées d’un jus pas trop acide et bien froid. Ajoutez-en quelques-uns en format individuel à votre trousse!

N’oubliez pas qu’il y a aussi « l’après ». Si vous êtes en milieu hospitalier, votre séjour pourrait varier entre un et quatre jours. Vous économiserez sur vos collations et mangerez bien mieux si vous avez pensé à glisser muffins, pains-gâteaux, fruits, noix et jus individuels dans votre valise d’hôpital. L’énergie dépensée durant la naissance et les premiers moments avec Bébé vous transformera probablement en ogre, et au prix que se vendent les collations à l’hôpital… Pensez-y donc avant.

En terminant, voici la recette de boules d’énergie tirée du livre Bonne bouffe en famille de la nutritionniste Geneviève O’Gleman. Amusez-vous!

Ingrédients :

125 ml d’abricots séchés, hachés grossièrement

125 ml de raisons secs dorés

250 ml de canneberges séchées

250 ml d’eau

250 ml de guimauves miniatures

500 ml de gruau à cuisson rapide

  1. Dans une casserole, mélanger les fruits séchés et l’eau, couvrir et cuire 10 minutes.
  2. Retirer du feu, verser la compote de fruits séchés dans le récipient du robot culinaire et réduire en purée.
  3. Transvider dans la casserole et ajouter les guimauves. Mélanger pour faire fondre les guimauves.
  4. Ajouter l’avoine et mélanger pour bien enrober. Laisser refroidir la préparation.
  5. Former des boules de la grosseur d’une balle de ping-pong, et conserver dans un contenant hermétique.

Donne 24 boules.