Mère et monde, centre de maternité - Accouchement

Mère et monde, centre de maternité – Accouchement

Une petite gorgée d’eau requinquera n’importe quel athlète en baisse d’énergie, tout le monde le sait. Vous n’êtes pas d’accord? Eh bien moi non plus… Vous me voyez venir de loin. Accoucher si ce n’est pas un sport, c’est tout au moins une activité physique pour le moins exigeante. La femme DOIT se ravitailler en cours de route, recharger ses batteries. Sinon, ce sera la panne sèche à un moment ou à un autre. Et il faut se l’avouer, le futur papa, lui, aura certainement besoin de grignoter… Idéalement sans avoir à descendre trois étages à chaque fois, ou pire, à devoir se contenter des machines distributrices à trois heures du matin.

Alors mes amies, qu’est-ce qu’on met dans votre boîte à lunch de marathonienne? Tous les aliments ne sont pas pratiques, je me permets donc de vous donner quelques conseils. Il faut savoir que la femme en travail est parfois un peu nauséeuse; les collations légères ayant un goût frais et peu prononcé sont à privilégier. Elle a rarement un gros appétit aussi, plus souvent l’envie de prendre une bouchée par ci par là. Pensez donc à apporter des aliments qui se conservent bien, même si vous n’en avez pris qu’un morceau. Sinon votre conjoint se retrouvera à manger vos restes de pommes et de bananes durant tout l’accouchement… Quoi que j’y pense, c’est une belle façon pour lui de manger ses dix portions de fruits et de légumes!

Donc en sachant que vous ne mangerez sans doute pas beaucoup lors de l’accouchement, faites vos choix selon la teneur en glucides et en protéines; les glucides pour redonner un boost d’énergie, et les protéines pour soutenir. Les produits laitiers sont, en général, un mauvais choix. Non seulement ils ne se conservent pas tous bien à température ambiante, mais leur goût peut être assez fort et leur texture, pâteuse en bouche. Pas tout à fait les qualités que l’on recherche…

À certains endroits, on pourra vous laisser sous entendre qu’il serait préférable que vous vous en teniez à l’eau ou aux glaçons, même lorsqu’il n’y aucune situation médicale qui le nécessite. Je vous laisse donc sur un extrait d’un document de l’Organisation Mondiale de la Santé à l’attention des professionnels de la santé, soit le Prise en charge intégrée de la grossesse et de l’accouchement; Soins liés à la grossesse, à l’accouchement, au post-partum et à la période néonatale : Guide des pratiques essentielles.

« Sustentation                                                                                    

–          Encourager la patiente à boire et à manger à sa convenance tout au long du travail. 

–          Les boissons énergétiques sont importantes, même en fin de travail.

–          Si la patiente (…) se fatigue pendant le travail, veiller à ce qu’elle mange.»

Alors manger, buvez! À votre faim, à votre soif, à votre goût… et à votre santé!

Et comme on n’a jamais trop de bonnes idées, partagez donc les vôtres avec moi et les autres. Quelles ont été vos « hits » de boîtes à lunch lors du grand jour?